PEER-REVIEWED PUBLICATIONS

REFORM TO ABOLISH: A PRAGMATIC ANALYSIS OF PRISON LABOR & STRIP SEARCHES IN QUEBEC CORRECTIONAL LAW

Marcoux Rouleau, A. (2021). Lex Electronica, special issue La justice dans tous ses états by Ledy Rivas Zannou & Eve Gaumond (dir.), 26(2), p. 302-333. url see on ResearchGate

"In the past year, abolitionist themes have been at the forefront of mobilizations such as #BlackLivesMatter, #MeToo, and #FreeThemAll. This paper relies on socio-legal feminist methodology and proposes a pragmatic abolitionist analysis of correctional law, the Loi sur le système correctionnel du Québec (LSCQ). I emphasize two issues reflective of ongoing structural harms within women’s jails – prison labor and strip searches – and argue that both practices instill everyday bodily harms due to their framing in the LSCQ. Although prison labor is presented as favoring social reinsertion, per the LSCQ incarcerated women receive inadequate wages relative to the cost of living in prison thus limiting their access to menstrual products and potentially leading to dangerous alternatives. As for strip searches, they are presented as means to ensure the safety of the institution yet are experienced as unsafe and as state-inflicted sexual assault. Per the LSCQ, strip searches can be conducted in a range of circumstances leaving much to correctional officers’ discretion, thus allowing for discriminatory rule enforcement and exposing incarcerated women of color to further violence. I conclude by presenting short-term abolitionist reforms which could reduce these everyday bodily harms. I also call for increased solidarity with incarcerated people within social mobilizing and organizing."


"Dans la dernière année, des thèmes abolitionnistes ont été au coeur  de mobilisations comme #BlackLivesMatter, #MoiAussi, et #LibérezLesTous. Cet article s’inspire d’une méthodologie sociolégale et féministe pour proposer une analyse pragmatique et abolitionniste de la Loi sur le système correctionnel du Québec (LSCQ). Je présente deux enjeux reflétant des torts structurels perpétués dans les prisons pour femmes – le travail et les fouilles à nu – et soutiens que ces pratiques instillent des torts corporels quotidiens vu leur cadrage au sein de la LSCQ. Bien que le travail en prison soit présenté comme moyen de réinsertion sociale, vu la LSCQ les femmes reçoivent des salaires inadéquats relatifs au coût de vie en prison, ce qui limite l’accès aux produits menstruels et peut mener à des alternatives dangereuses. Pour ce qui est des fouilles à nu, celles-ci sont présentées comme favorisant la sécurité de l’institution mais sont subies comme agressions sexuelles infligées par l’état. La LSCQ prévoit que ces fouilles puissent être conduites dans une variété de circonstances à la discrétion des agents correctionnels, laissant ainsi place à une application discriminatoire des règlements et exposant les femmes racisées à davantage de violences en détention. Je conclus en présentant des réformes abolitionnistes qui pourront réduire ces torts corporels quotidiens à court terme. J’appelle aussi à une solidarisation avec les personnes incarcérées au sein des mouvements sociaux."

10 minute video summary here!

RETHINKING INCARCERATED WOMEN'S LEISURE AS SUBJECTED TO COERCIVE AND NORMATIVE PRISON MISSIONS

Marcoux Rouleau, A. (2020). Frontiers in sports and active living, 2(58875), 1-8. doi

"Leisure is commonly understood as contributing to well-being; this is especially appealing when considering multiply marginalized populations such as incarcerated women. However, leisure is not impervious to cooptation by less benevolent social processes. In this conceptual analysis, I argue that incarcerated women's leisure must be rethought as a component of its environment and by extension, as subjected to coercive and normative prison missions. After broadly delineating incarcerated women's leisure, I determine that some characteristics of leisure can be compatible with these prison missions. I then examine individual, organizational, and social benefits and issues with leisure in women's prisons. I link these practices to reduced coerciveness and increased normativity. I conclude by suggesting that ensuring incarcerated people's well-being through leisure is not in itself an end, but a means to achieve prison's coercive and normative ends. I discuss implications for scholars, practitioners, and advocates."

1 minute video summary here! Vidéo en Français ici!

Best publication scholarship winner! Gagnant de la bourse de la meilleure publication au CRDP!

BROKEN RECORD: THE LEISURE/HEALTH NEXUS IN PRISON

Marcoux Rouleau, A. 19 p.

Forthcoming 2022.

PREMIÈRES NATIONS ET INUIT JUDICIARISÉS, PLAIDOYER EN FAVEUR D’UNE RÉAPPROPRIATION AUTOCHTONE DES INTERVENTIONS

Vacheret, M., Marcoux Rouleau, A., Quirion, B., & Plourde, C. 27 p.

Rejected after review.

 

PUBLICATIONS FOR USERS

OVERREPRESENTATION OF INDIGENOUS PEOPLES IN THE CRIMINAL JUSTICE SYSTEM

Vacheret, M., Quirion, B., Plourde, C., Marcoux Rouleau, A. (2020). (RÉ)SO 16-35, October, 3 p. doi

Summary of research concerning the overrepresentation of Indigenous peoples in the criminal justice system (statistics, analysis, consequences) as well as culturally adapted programming (Canadian examples, challenges for implementation, benefits of programs, pathways for intervention).

LA SURREPRÉSENTATION JUDICIAIRE ET PÉNALE DES AUTOCHTONES

Vacheret, M., Quirion, B., Plourde, C., Marcoux Rouleau, A. (2020). (RÉ)SO 16-35, octobre, 3 p. doi

Abrégé de recherche concernant la surreprésentation judiciaire et pénale des Autochtones (chiffres, analyses et conséquences) ainsi que les programmes culturellement adaptés (exemples canadiens, enjeux d'implantation, impacts, pistes d'intervention).

PORTRAIT DE L’ÉVALUATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE ET LA DÉROGATION CLINIQUE

Rouleau, A., & Parent, G. (2018). Défi Jeunesse, 24(2), 71-78. url

"Afin de mieux protéger la population et de favoriser la réinsertion sociale des contrevenants, le système correctionnel canadien utilise désormais des instruments d’évaluation du risque et des besoins et applique un suivi des peines visant la réinsertion sociale des contrevenants basée sur le modèle d’intervention Risque-Besoins-Réceptivité (modèle RBR ci-après, Andrews et Bonta, 2010; Bonta et al., 2008; Luong et Wormith, 2011). Bien que plusieurs travaux indiquent que ce modèle soit l’un des plus efficace, c’est-à-dire celui le plus susceptible de réduire la récidive des contrevenants adultes (Andrews et al., 1999; Andrews et al., 1990) et juvéniles (Dowden et Andrews, 1999; Koehler, 2013; Lipsey, 2009), peu d’études se sont intéressées à sa mise en œuvre au quotidien par les intervenants (Luong et Wormith, 2011; Miller et Maloney, 2013; Viglione et al., 2014). Ce projet de recherche porte donc sur l’intégration complexe de cette pratique probante dans le suivi quotidien des peines et dans la réinsertion sociale des jeunes contrevenants."

PRATIQUES ANTI-OPPRESSIVES AUPRÈS DES JEUNES TRANS

Marcoux Rouleau, A., Pullen Sansfaçon, A., Lee, E.O.J., Cloutier, G., Hébert, A., & Roc, M.-L. (2018). url

"Dans plusieurs milieux de travail, des travailleuses sociales et travailleurs sociaux sont en contact avec des jeunes transgenres et leurs familles. En centres jeunesse, en première ligne, au sein d’organismes communautaires ou même en pratique autonome, ces professionnels sont souvent mal outillés pour bien comprendre ce que vivent ces personnes et risquent d’intervenir en négligeant des aspects essentiels de la situation ou en mettant l’accent sur des dimensions moins importantes.

Le but de ce dossier est donc d’outiller les travailleurs sociaux afin qu’ils puissent intervenir efficacement auprès des enfants transgenres et de leurs familles. Le contenu a été élaboré dans une perspective anti-oppressive, tant dans le processus de développement que dans son contenu. Dans notre profession, cette approche amène les travailleurs sociaux à comprendre que les problèmes vécus par ces personnes découlent de conditions d’oppression et de divisions sociales. Ces professionnels pourront ainsi aborder des oppressions dans une perspective de justice sociale (Pullen Sansfaçon, 2013)."

Cité par Maddigan (2020), Paré (2020), De La Sablionnère-Plourde (2021).

GRAMMAIRE REBELLE: AN EXERCISE BOOK BEGINNER 1 WITH STORIES AND DRAWINGS TO COLOR

Collectif Queerasse [Savoie, É., Seivwright, A., Marcoux Rouleau, A., Starchild, B., Stoodley, E., Smith, J. J., Yalaoui, M.] (2018). Montréal, Québec, 62 p. url

"Un cahier de Français tendre, pour te tenir par la main dans ce patriarcat cis-hétéro-suprémaciste-blanc-capitaliste, tout en célébrant la vie de cette langue en évolution constante.
A gentle French textbook to hold your hand in this cis-hetero-white-supremacist-capitalist-patriarchy while celebrating the life of this language in constant evolution."

ANTI-OPPRESSIVE FRENCH

Savoie, É., Marcoux Rouleau, A., Starchild, B., Perez-Tristan, K. M., Yalaoui, M., & Stoodley, M. E. (2016). Convergence: A Journal of Undergraduate and Community Research, 7, 24‑28. url

"Les collaborateurices et moi travaillons fort pour offrir un cahier d’exercices de grammaire accessible pour toustes, anti-raciste, anti-sexiste, anticolonial et plus encore. Il est conçu en active solidarité avec toutes les personnes qui doivent apprendre le français et qui sont aux intersections des oppressions genrées, de classe, de capacité et de race. Il est conçu pour les apprenant.e.s qui veulent se positionner pour la justice sociale en reconnaissant d’abord les territoires non-cédés sur lesquels nous vivons.

My collaborators and myself are working hard to offer a French grammar exercise book which is accessible to all, is anti-racist, antisexist, anti-colonial and much more. It is written in active solidarity with all the people who need to learn French, who are at the intersections of oppressions around gender, race, class and ability. It is made for French learners who want to position themselves for social justice, starting by recognizing the stolen land we live on."

 

RESEARCH REPORTS

LES PROCESSUS DE RÉINTÉGRATION SOCIOCOMMUNAUTAIRE DES PREMIÈRES NATIONS ET INUIT JUDICIARISÉS AU QUÉBEC : EXPÉRIENCES ET POINTS DE VUE DES MEMBRES DES COMMUNAUTÉS AUTOCHTONES

Vacheret, M., Quirion, B., Plourde, C., & Marcoux Rouleau, A. (2020)

Rapport #1 (44 p.). Submitted to the Ministère de la Sécurité publique du Québec.

ANALYSES DES SONDAGES - SERVICES DE JUSTICE

Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics [par Jaccoud, M., Collin-Santerre, J., Rouleau, A., Wylde, C., & Denis-Boileau, M.-A.] (2019). (No PD-20; 772 p.). url

Une preuve documentaire de 772 pages relatant l'analyse de sondages auprès de divers services de justice: les Centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC), les comités de justice, les avocats de la défense, les procureurs, les interprètes autochtones, les Services parajudiciaires autochtones du Québec (SPAQ).

LE BIEN-ÊTRE DES JEUNES TRANS UN PHÉNOMÈNE CLINIQUE

Rouleau, A. (2017). [Rapport de stage]. 55 p. doi

"Les jeunes trans sont exposés à un risque accru de subir des victimisations et judiciarisations de tous types, en plus d’être surreprésentés parmi les populations toxicomanes, itinérantes, ou œuvrant dans l’industrie du sexe. Compte tenu de ces facteurs d’exclusion sociale, il n’est pas étonnant que les trois quarts de ces jeunes aient déjà eu des idéations suicidaires, et que près de la moitié aient fait des tentatives. Sachant que les jeunes trans constituent une population vulnérabilisée et marginalisée, il est crucial d’augmenter leur bien-être à l’aide d’interventions adaptées à leurs besoins. Il existe une variété de pratiques visant à augmenter le bien-être des jeunes trans. Par exemple, au niveau individuel et clinique, les psychothérapies et les soins endocrinologiques favorisent l’adéquation entre le genre et le corps. Sur le plan social, les interventions auprès de la famille et de la communauté peuvent promouvoir les droits et besoins des jeunes trans afin d’atténuer et même prévenir les facteurs d’exclusion. Plus largement, les pratiques peuvent s’inscrire dans trois approches d’intervention : l’approche trans-affirmative, qui soutien et encourage l’exploration du genre ; l’approche du wait and see, qui soutien sans encourager ni décourager ; l’approche corrective, qui décourage l’exploration du genre. Bien qu’une panoplie de pratiques transdisciplinaires soient discutées dans la littérature, il n’existe pas de consensus quant aux mesures et approches devant guider l’intervention auprès de cette population.

Compte tenu de ces débats, cette étude compare les pratiques d’intervention auprès des personnes trans mineures afin d’identifier les meilleures pratiques. Afin de répondre à l’objectif de recherche, une revue systématique de la littérature scientifique et grise (2011-2017) a été complétée."

 

ESSAYS & OPINIONS

LEGAULT N'EST PAS LE BIENVENU AU DÉFILÉ DE LA FIERTÉ

Marcoux Rouleau, A., & Kaizer, S. (10-8-2019). Le Devoir (Libre opinion), p. B6. url

LE PROPRE DU CONFORT

Rouleau, A. (2013). Le Poids-Lu (Imagination sociologique), 8(1), 23-24.

TRAVAUX D'ÉQUIPE

Rouleau, A. (2012, mars). La Gifle (Vie collégiale), 9(5), p. 6.

PLEURER POUR LE MONDE

Rouleau, A. (2012, hiver). Et l'écrit vint!, p. 19.

 

BLOGS

A_TransGender-Symbol_black-and-white_edi

SHIT PEOPLE SAY TO NON BINARY FOLK

2015-2018

4000+ followers

Dandelion Collage

COMME POUSSENT LES PISSENLITS

2012-2018

Resources sur le Français non genré. Resources on gender-neutral French.

200+ abonné.e.s.

Cité dans:

  • Négocier l'inclusion à travers la traduction et l'adaptation: ethnographie d'un processus collectif de tradaptation féministe dans le domaine de la santé (Bessaïh, 2020)

  • Grammaire non sexiste de la langue française (Lessard et Zaccour, 2017)

  • Les personnes non binaires en Français : une perspective concernée et militante (Ashley, 2019)

  • Petit guide des enjeux LGBTQIA+ à l’université (Syndicat des étudiants et étudiantes employé-e-s de l’UQAM, 2017)

  • Fédération du Québec sur le planning des naissances (s.d.)

  • Un petit guide sur comment respecter l’identité de genre (Smith, 2018)

  • Liens francophones sur la non-binarité (3615 Non-binaire, 2016)